enfant
Solidarité

Economie

Accueil Assises des territoires

 

Accompagner les Deux-Sévriens de la petite enfance au grand-âge

Collectivité en charge de la solidarité, le Conseil général intervient directement sur le terrain pour assurer l'équité sociale et territoriale. Insertion, jeunesse, enfance, personnes âgées... Retrouvez, illustrés en chiffres, les grands axes de la politique départementale menée depuis 2008.

Intégrer les personnes âgées et/ou handicapées au cœur de la citéSolidarité

  • En développant les plates-formes territoriales de services et d'animations (EHPAD de demain) et l'habitat regroupé. De nombreux projets d'habitat regroupé permettant de stabiliser la population, de développer le lien intergénérationnel et de dynamiser la vie locale ont été initiés comme les Résidences Mon Village en Val de Sèvre. Autant de projets soutenus dès les phases d'étude par le Conseil général. 
  • En améliorant l'accessibilité des lieux publics. Accompagnant au quotidien les personnes handicapées dans l'exercice de ses compétences, le Conseil général intervient aussi aux côtés de ses partenaires locaux pour améliorer les conditions de vie locales en menant, notamment, des travaux d'accessibilité.

Faciliter le retour à l'emploi et l'autonomie

  • En accompagnant au quotidien les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (BRSA). Malgré un contexte économique défavorable et une progression constante du nombre d'allocataires RSA (+40% de 2008 à 2011), les différentes actions d’accompagnement individualisées menées par le Département visent à permettre aux BRSA d'accéder à l'autonomie sociale et professionnelle.

Accompagner les populations en difficulté

  • Les jeunes : partenaire des résidences Habitat-Jeune (377 places et 700 jeunes par an), le Département finance également le Service Information Logement (SILOJ). Privilégiant l'accompagnement individualisé, ces deux réseaux favorisent l'installation et l'autonomie.
  • Les habitants de logements précaires : le Fonds de solidarité pour le logement et le dispositif départemental de lutte contre la précarité énergétique et l'habitat dégradé encouragent la réhabilitation des logements et contribuent au maintien à domicile en zone rurale.

Offrir une réponse sociale adaptée

  • Par un maillage médico-social équitable
    8% de la population est concernée par l'intervention des services sociaux. Répartis sur tout le territoire, les antennes médico-sociales et les CLIC (Centres Locaux d'Information et de Coordination) permettent d'offrir un accompagnement et une information adaptés aux Deux-Sévriens de tous âges. Pour qu'ils puissent assurer durablement leur fonction, les établissements médico-sociaux sont accompagnés dans leurs investissements. L'attribution de l'APA a en outre des répercussions directes sur le dynamisme des services d'aide à domicile locaux : elle finance 1500 emplois équivalent temps plein.
  • En créant des structures d'accueil dédiées à la petite enfance
    Le Conseil général a pris part à de nombreux projets destinés à améliorer spécifiquement l'accueil et la garde des enfants comme la création de structures d'accueil innovant à Echiré (30% du fiancement), aux usines Boinot à Niort (300 K€), à Saint-Aubin le Cloud (50 000€) …
  • En assurant la protection de l'enfance
    Le Conseil général coordonne le parcours des enfants confiés entre la Maison Départementale de l'Enfance, les lieux de vie et d'accueil, les maisons d'enfants à caractère social et les assistants familiaux répartis sur l'ensemble du territoire.

Ressources :

Données de l'observatoire de cohésion sociale
Les chiffres de l'enfance et de l'accueil petite enfance