collegeCoulonge
Histoire des deux-sèvres

 

Du néolithique au Duché d'Aquitaine :


chaumièreSi l'actuel département des Deux-Sèvres n'existe en tant que tel que depuis deux siècles, son histoire, au sein du Poitou, remonte à la Préhistoire, comme en témoignent les sépultures sous tumulus de Bougon, datant du Néolithique. 

Après la conquête romaine la Région se développe autour de centres comme Poitiers ou Saintes, un réseau routier est constitué tandis qu'à partir du IVème siècle, la foi chrétienne s'installe sous l'influence de St Hilaire, évêque de Poitiers. Après les invasions des peuples germaniques et la bataille de Vouillé, le Poitou fait partie du royaume d'Aquitaine, puis du duché d'Aquitaine.Mine argent Melle

La période carolingienne est marquée par une certaine prospérité, dont témoigne le développement des Mines d'Argent de Melle. Plus tard, l'influence des ducs d'Aquitaine se manifeste par l'essor de l'art roman (Melle, Parthenay-le-Vieux, Airvault), puis de l'art gothique.


Retour au sommaire

Carte d'identité du département

 

Le Poitou au coeur des luttes féodales : 

A partir du XIIème siècle, le Poitou est l'un des enjeux de la lutte entre les royaumes de France et d'Angleterre et est intégré au royaume de France par le traité de Paris en 1259. Après quelques décennies de prospérité, la région est de nouveau soumise aux désastres de la guerre de Cent ans et devient une province anglaise jusqu'à la victoire de Duguesclin sur les Anglais en 1373.

Les luttes intestines entre grands seigneurs féodaux se poursuivent au XVème siècle, jusqu'à la victoire de Louis de la Trémoille en 1488. Dès lors, l'administration royale s'établit solidement dans le Poitou, qui dépend directement du Parlement de Paris.

Retour au sommaire

Carte d'identité du département

 

L'Ancien Régime en Poitou : 

L'art de la Renaissance peut s'y développer, grâce au rôle joué par les grandes familles. A la fin du XVIème siècle, débute une nouvelle période difficile, celle des guerres de religion, dans cette région qui a été marquée très tôt par l'influence du protestantisme.

Les exactions, perpétrées contre les protestants après la révocation de l'Edit de Nantes en 1685, ont des répercussions sur la vie économique qui sombre dans un certain marasme au XVIIIème siècle (déclin de la chamoiserie, de l'industrie textile...).

Retour au sommaire

Carte d'identité du département

 

Naissance des Deux-Sèvres : 

La Révolution est un tournant important, puisque c'est le 4 mars 1790 qu'est créé le département des Deux-Sèvres. La paix est cependant longue à revenir, car, après les troubles révolutionnaires, le département est très touché par les Guerres de Vendée.

C'est à Claude Dupin, premier préfet des Deux-Sèvres de 1800 à 1813, que revient la tâche de pacification et de redressement économique. Dès lors, l'histoire du département des Deux-Sèvres suit celle du pays.

Retour au sommaire

Carte d'identité du département
 

L'essor économique du XIXème siècle : 

ménigouteLes progrès sont sensibles surtout dans la deuxième moitié du XIXème siècle. Le développement du réseau routier et ferroviaire et l'introduction de nouvelles activités agricoles et industrielles contribuent à l'essor du commerce et des foires, ainsi qu'au développement de quelques industries (sucrerie à Melle, industrie agro-alimentaire, ganterie, construction automobile à Niort ou dans le nord du département).

A la fin du XIXème siècle, après la crise du phylloxéra, commencent à naître les premières laiteries coopératives, qui vont devenir l'une des spécificités du département. D'abord présentes autour de Surgères, puis de Mauzé, elles atteignent leur apogée à la veille de la Première guerre mondiale.

Retour au sommaire

Carte d'identité du département

 

Les mutations du XXème siècle :

essor industrielAprès le choc de la Première guerre mondiale, les Deux-Sèvres connaissent la crise des années 1930, marquée par l'exode rural, le chômage... Un certain redressement se manifeste à partir des années 1935-1938, avec le développement de nouvelles industries et l'amélioraton de la production agricole.

En 1934 : fondation de la 1ère mutuelle, la Mutuelle d'Assurance Automobile des Instituteurs de France (MAAIF), par Fernand Braud et le Deux-Sévrien Edmond Proust, point de départ de l'histoire des mutuelles en Deux-Sèvres.

Entre 1945 et 1975, les Deux-Sèvres connaissent une période d'expansion et de développement économique : nouvelles activités industrielles, essor des mutuelles (MAAF, MACIF...).

 La fin du XXème siècle est marquée par l'affirmation de l'identité deux-sévrienne, grâce aux lois de décentralisation de 1983. Les clivages politiques nord-sud s'estompent et le Conseil départemental devient un des rouages essentiels de la vie du département.

Retour au sommaire

Carte d'identité du département

Contact

Conseil départemental des Deux-Sèvres

Maison du Département
Mail Lucie Aubrac
Place Denfert Rochereau
CS 58880
79028 Niort Cedex

Tél. : 05.49.06.79.79
Fax : 05.49.06.77.80