enfant
Les sites du Conseil départemental

 

La Maison du Département

La maison du DépartementC'est une nouvelle page de l'histoire de l'institution départementale qui s'est écrite avec l'installation d'une partie des services du Conseil départemental et des élus sur le site Du Gesclin.

Un bâtiment environnemental et accessible

Réalisé par le cabinet d’architecture Triade, le site Du Guesclin est labellisé Haute Qualité Environnementale (HQE). Une démarche fondée sur 5 objectifs : faible nuisance du chantier, gestion rationnelle de l’énergie (limitation des surfaces vitrées, optimisation du rapport puissance/éclairement, utilisation d’énergies renouvelables…), tri sélectif des déchets d’activité, confort acoustique et visuel. Un système de récupération des eaux de pluie participe aussi de cette logique d’économies d’énergie. La Maison du Département est également accessible aux personnes à mobilité réduite.La maison du Département

 

Cet emménagement (mai 2008) traduit la volonté du Conseil départemental d'améliorer la qualité du service rendu à la population. Le regroupement des équipes contribue ainsi à renforcer la lisibilité de leurs missions.

REGROUPER les services départementaux

En réponse à l’éclatement géographique des directions du Conseil départemental sur 14 sites, ce regroupement améliore considérablement la bonne marche des services départementaux. Diminution des coûts de fonctionnement, location ou vente de bâtiments, rationalisation des déplacements... Les bénéfices de cette opération sont nombreux. Les services centraux de l’administration départementale sont désormais rassemblés sur ce nouvel espace de travail à l’exception des directions Enfance et Famille, Solidarités et Autonomie des personnes et Insertion sociale et professionnelle, qui continuent de siéger rue Alsace- Lorraine.

IDENTIFIER les missions du Conseil départemental

Ce regroupement participe parallèlement d’une logique de modernisation du service public, induisant une plus grande proximité avec la population, des locaux adaptés aux effectifs accrus et un meilleur accueil, puisque centralisé. Le Conseil départemental cherche ainsi à renforcer la lisibilité de ses engagements et de ses actions, dans leur diversité et leur transversalité. En affichant clairement son identité et l’articulation de ses missions, élargies par des vagues de décentralisation successives, le Département entend aussi optimiser sa communication auprès des Deux-Sévriens.

REDYNAMISER un quartier historique

Le nouveau visage qui se dessine au cœur de ce quartier nord nourrit l’espoir d’un second souffle pour ses habitants et ses commerçants, qui ont été informés à toutes les étapes de la conception du site. Desservi par les bus de l’agglomération niortaise et facilement accessible à pied du centre-ville, le haut de la colline Saint-André offre à découvrir ou à redécouvrir l’ambiance d’un quartier chargé d’histoire.


Les chiffres-clés

  • Un site d’une superficie totale de 3,5 ha, dont 11 500 m2 pour les bureaux,la salle des délibérations et l’accueil
  • L’emménagement de 300 agents en 2008 et 150 autres en 2009

Retour au sommaire

 

Le Musée des tumulus de Bougon

Le musée des tumulus de BougonTémoin de notre passé, le Musée des Tumulus de Bougon a été créé en 1991 sur un site de 15 ha. Entre ses nécropoles néolithiques et les vestiges d'un prieuré cistercien, ce lieu dédié à la connaissance préhistorique propose un palpitant voyage sur l'évolution de l'homme depuis ses origines. Construit autour des vestiges d'un prieuré cistercien, le nouveau bâtiment du musée est conçu comme une grande vitrine ceinte d'un péristyle métallique.

Bienvenue au Musée !
Voici 7000 ans, les hommes de Bougon ont construit des tumulus. Ces monuments funéraires sont parmi les plus anciens de la façade atlantique.

  • Comment vivaient les hommes il y a 6000 ans ?
  • Vivaient-ils dans des maisons ?
  • Cultivaient-ils la terre ?
  • Faisaient-ils la cuisine ?
  • Avaient-ils des animaux domestiques ?

Nous vous proposons, au Musée des Tumulus de Bougon, de découvrir le mode de vie et la culture des hommes du Néolithique.

Le musée de Bougon, vitrine de notre passé
La découverte des Tumulus de Bougon par des archéologues locaux, en 1840, suscita un grand intérêt dans les milieux scientifiques. Conscient de la nécessité de protéger ce site remarquable, le Département des Deux-Sèvres en fit l'acquisition en 1873.

Consulter le site Musée des Tumulus de Bougon

Retour au sommaire

 

 Zoodyssée

LoutreDécouvrez un lieu idéal de balade et d’observation pour la famille et les groupes.
Situé à 20 mn de Niort, ce parc animalier vous fait voyager au milieu des animaux de la faune européenne. Sa situation géographique privilégiée (situé aux portes de la réserve nationale de chasse et de faune sauvage) offre diverses activités pédagogiques pour les scolaires.
Dans ces grands espaces, on rencontre également les pavillons du parcours « HUMANIMAL », sur les adaptations animales et humaines.
Au programme : activités pédagogiques pour tous, circuit commenté en calèche, soirées crépusculaires, sorties dans la réserve biologique intégrale de Chizé, mini ferme, aire de jeux…

Consulter le site http://www.zoodyssee.org/

Retour au sommaire

 

Le LASAT (Laboratoire d'Analyses Sèvres ATlantique)

Le LASATCréé en 1997 par le Conseil départemental des Deux-Sèvres sous l'appellation LASA, le Laboratoire Départemental d'Analyses et de Sécurité Alimentaire a vu, au cours du 1er semestre 2008, ses statuts évoluer. Afin de répondre au mieux aux préoccupations des usagers en matière de santé publique et de prestations analytiques, une procédure de rapprochement avec le laboratoire du département de Charente-Maritime a été engagée, générant ainsi la création d’un syndicat mixte sous la dénomination LASAT. Cette entité nouvelle permet la mise en commun des compétences complémentaires et différentes de chacune des deux collectivités, permettant ainsi d'optimiser leur fonctionnement.

Le Laboratoire d'Analyses Sèvres ATlantique conduit de nombreuses actions, depuis la veille sanitaire jusqu'aux contrôles vétérinaires. Conçu comme un service public industriel et commercial, le syndicat mixte met son savoir-faire au service des administrations, des professionnels et des particuliers. Les activités du LASAT se développent autour de 3 pôles :
 

  • Sécurité et qualité des aliments : microbiologie et chimie des aliments et de leur environnement Formation professionnelle continue Audit, conseil, systèmes de management (HACCP, PMS, ISO 22000)
  • Hydrologie et environnement : analyses physicochimiques et biologiques des eaux, des boues et de l’air Etudes, échantillonnage, prélèvements accrédités et analyses sur site
  • Santé animale : analyses biologiques, biologie moléculaire, diagnostic, suivi sanitaire

Contacts
LASAT : Sécurité et qualité des aliments
ZI Montplaisir - 79220 CHAMPDENIERS
Tél. : 05 49 25 31 10 Fax : 05 49 25 31 12

LASAT : Hydrologie et environnement
5 allées de l’Océan - BP 40355 - 17001 LA ROCHELLE Cedex 01
Tél. : 05 46 28 12 12 Fax : 05 46 28 39 01

LASAT : Santé animale
210 avenue de la Venise Verte - 79022 NIORT Cedex
Tél. : 05 49 17 10 57 Fax : 05 49 09 08 70

Retour au sommaire

 

 

L'IFFCAM

L'IFFCAML'Institut Francophone de Formation au Cinéma Animalier a débuté son activité en septembre 2004 !

Il y a 20 ans, le film documentaire animalier trouvait à Ménigoute un lieu privilégié de promotion dans le cadre du Festival International du Film Ornithologique. Depuis plusieurs années, l’organisation du Festival était régulièrement sollicitée sur les possibilités d’accès aux différentes techniques que nécessite le cinéma animalier. C’est ainsi qu’est née l’idée de créer l’IFFCAM, institut dédié aux Formations au Cinéma Animalier.

Une convention a été signée le 28 Octobre 2003 entre l’Université de Poitiers (qui propose depuis 10 ans des formations à la Réalisation du Film Documentaire de Création) et l’Association MAINATE (organisatrice du Festival International du Film Ornithologique de Ménigoute), pour la mise en place d’un diplôme universitaire "Techniques et méthodes de réalisation du film documentaire animalier". Une première promotion d’étudiants a été accueillie en septembre 2004.

De son côté le Conseil départemental des Deux-Sèvres a accepté de porter le projet IFFCAM. Il a acquis une propriété de 70 hectares située à proximité de Ménigoute; l'ensemble immobilier a fait l'objet d'aménagements qui permettent d'accueillir les étudiants dans les meilleures conditions. Les travaux ont débuté en septembre 2005 et se sont prolongés jusqu'en août 2006.

Parallèlement une régie a été créée pour la gestion de l'IFFCAM, elle s’est substituée à l'association Mainate depuis septembre 2006.

En savoir plus sur l'IFFCAM

Retour au sommaire

 

Le lac du Cébron

Le lac du CébronD'un périmètre de 8,5 km, ce lac alterne plages de sable et falaises rocheuses dans un cadre sauvage et naturel.

  • Un espace naturel sensible protégé pour sa ressource en eau et sa biodiversité remarquable
  • Un site d’éducation à l’environnement :
    • un centre pédagogique : la maison du lac
    • deux observatoires de la faune et des paysages
  • Un site d’activités de nature :
    • des parcours de pêche
    • plusieurs parcours de randonnées pédestre et cycliste Le lac du Cébron
    • une école de voile
  • Un site de loisirs :
    • une salle de sport
    • une aire naturelle de camping
    • des terrains de tennis
    • une piscine extérieure
    • des sanitaires et un point d’eau

En savoir plus sur le Lac du Cébron

Retour au sommaire


 

Les Archives Départementales

Les archives départementalesSur 13 000 mètres linéaires, une kyrielle de documents administratifs de tous âges reposent au coeur des Archives départementales. Service du Conseil départemental depuis 1986, sa principale mission est de collecter, de conserver et de mettre gratuitement à disposition du public ses sources, témoins de l'histoire de notre territoire depuis le XIème siècle.

En savoir plus sur les archives départementales

Retour au sommaire

 

La Bibliothèque départementale

La bibliothèque départementaleLa Bibliothèque départementale des Deux-Sèvres a pour mission, au sein du Conseil départemental, de favoriser l'accès de tous les publics à la culture, à l'information et aux savoirs.

Elle aide les collectivités à créer, gérer et animer des bibliothèques publiques par :
 

  • le prêt régulier de documents tous supports (livres, revues, CD, DVD, expositions, jeux, valises thématiques ) par médiabus, prêt sur place, ou service de portage (résavette)
  • le conseil et l'accompagnement financier pour les projets de construction, d'extension, d'équipement mobilier et informatique
  • le soutien et l'accompagnement financier de l'organisation d'animations en bibliothèques
  • des propositions de formation des bénévoles et des professionnels des bibliothèques
  • des publications papier et la mise en ligne d’informations en lien avec l'activité des bibliothèques (sélections de titres, coups de cœur, fiches techniques, cartes, actualités…)

Son catalogue de 290 000 documents tous supports est mis à la disposition de 192 lieux de lecture tout public auxquels elle prête annuellement 190 000 documents.

La BDDS propose également un fonds spécialisé théâtre ouvert aux amateurs de théâtre ; l’inscription à ce fonds est gratuite et ouverte à tous ( inscriptions individuelles).

Pour en savoir plus sur tous ces services et les personnes à contacter, consultez le site internet de la BDDS :

http://bdds.deux-sevres.com/bdds

Retour au sommaire

 

Les agences techniques territoriales des routes

FauchageLe Conseil départemental gère, sécurise, aménage et développe 4 000 kilomètres de route.
Avec un effectif qui avoisine les 310 agents, la Direction de l'écogestion des routes assure la mise en œuvre de la politique routière départementale.
 


Quatre agences techniques territoriales sont les opérateurs et maîtres d’œuvre des actions du Conseil départemental sur le terrain :

  • Agence technique territoriale du Niortais
  • Agence technique territoriale du Mellois et Haut-Val-de-Sèvre
  • Agence technique territoriale de Gâtine
  • Agence technique territoriale du Nord Deux-Sèvres

Au sein de ces agences, l’entretien routier est assuré par 16 unités d’exploitation à partir de 26 sites de proximité.

Retour au sommaire

 

Les antennes médico-sociales (AMS) et La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH)

Point d'accueil au plus proche des deux-sèvriens, les antennes médico-sociales remplissent une mission de proximité

 

Logo MDPHQue vous soyez vous-même handicapé ou dans l’entourage d’une personne handicapée, la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) est là pour répondre à toutes vos interrogations. Elle regroupe sur un même lieu tous les interlocuteurs habilités à vous apporter les conseils les mieux adaptés. Notre objectif : vous faciliter l’accès aux prestations et aux aides techniques spécialisées existantes.
 

Maison Départementale des Personnes Handicapées
68 rue Alsace-Lorraine
79000 NIORT
Tél : 05 49 04 41 30 ou 0800 400 224 (numéro vert)

  

Retour au sommaire

Contact

Conseil départemental des Deux-Sèvres

Maison du Département
Mail Lucie Aubrac
Place Denfert Rochereau
CS 58880
79028 Niort Cedex

Tél. : 05.49.06.79.79
Fax : 05.49.06.77.80