collegeCoulonge
Dossiers thématiques

Pourquoi les archives ?

Les archives sont le fruit et le reflet de l’activité des hommes. Elles représentent les documents produits ou reçus par les administrations, les organisations de toute nature et les particuliers. On y trouve des papiers, des livres, mais aussi des images et des sons et même quelques objets.

Chaque année, plus de 1 500 lecteurs sont accueillis aux Archives départementales des Deux-Sèvres et plus de 40 000 documents leur sont communiqués.


Des archives conservées pour le droit et pour l’histoire

Si pendant des siècles les archives ont principalement servi à faire la preuve d’un droit, elles sont également considérées, à partir du XVIIe siècle mais plus encore de la deuxième moitié du XIXe siècle, comme un élément de connaissance du passé.

Les archives sont d’abord des documents conservés à des fins utilitaires : elles sont une source du droit. Venu du grec ancien archeîn signifiant «gouverner», le terme implique qu’il est nécessaire de conserver des archives pour bien gérer ses affaires. Faire preuve par exemple des droits et des règles qui régissent les relations entre les personnes, nécessite les mises par écrit des dispositions définies et impose la conservation des documents ainsi produits.

Les archives sont aussi les traces laissées par le passé : elles sont une source de l’histoire. Les documents d’archives recèlent nombre d’informations, aussi bien sur les grands évènements ayant marqué une époque que sur la vie quotidienne d’une société et des individus qui la composent. Les archives forment ainsi un matériau de première main, dont l’exploitation permet de faire l’histoire de tous.
 

Les missions des Archives départementales
Les 4 “C”

  • Collecter
  • Classer
  • Conserver
  • Communiquer

Les archives sont définies par la loi comme étant «l’ensemble des documents, quels que soient leur date, leur forme et leur support matériel, produits ou reçus par toute personne physique ou morale et par tout service ou organisme public ou privé dans l’exercice de leur activité» (Code du patrimoine, art. L. 211-1).

Ainsi, les archives peuvent dater de plusieurs siècles ou d’un jour, se présenter sur les supports les plus divers – parchemin, papier, film, cédérom, etc –, et provenir d’administrations publiques comme de structures ou de personnes privées.

 

Pour en savoir plus sur les archives départementales.

publié le lundi 14 juin 2010