mazieres
Dossiers thématiques

Assistants familiauxQue vous soyez un homme ou une femme, en couple ou seul, vous pouvez devenir assistant familial. Chaque année, le Bureau d'accueil familial du Conseil départemental recrute des personnes sérieuses, disponibles et motivées. Renseignez-vous dans ce dossier ! 

Le métier d'assistant familial

Souvent méconnu ou l'objet de confusions, l'assistant familial a un rôle essentiel dans le développement et l'éducation d'enfants temporairement séparés de leur famille. Il accueille à domicile les mineurs et jeunes majeurs de moins de 21 ans confiés aux services départementaux. A ce titre, il est un membre à part entière de l'équipe éducative du service de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE).
Sa mission est de favoriser le bien-être physique, affectif et psychologique des jeunes dont il a la responsabilité. Il doit veiller notamment sur sa santé, participer à sa vie scolaire et à ses loisirs. Il doit également accompagner le jeune dans ses relations avec sa famille naturelle. Des missions requérant un grand sens des responsabilités, soumises au secret professionnel, qui font l'objet d'un agrément et de formations qualifiantes.

Une profession structurée et réglementée

Pour être en mesure d'exercer, l'assistant familial doit être agréé par le Président du Conseil départemental, sur évaluation des services départementaux de la Protection Maternelle et Infantile.  L'agrément fixe le nombre de mineurs ou majeurs de mois de 21 ans accueillis (maximum trois, sauf dérogation) selon les conditions d’accueil et le souhait du futur assistant familial. Une fois l'agrément obtenu, il lui est possible de postuler auprès des Départements ou de structures tels que les Maisons d'Enfants à Caractère Social ou encore, les Instituts Médico-Éducatifs.  Lorsqu'il est recruté par le Conseil départemental, l’assistant familial a la qualité d'agent public non titulaire de la fonction publique. Il doit suivre un stage de 60h obligatoire avant le premier accueil. Puis une formation continue de 240 h lui apportant les éléments théoriques nécessaires. Ce parcours de formation peut être validé par un diplôme d’État. L'assistant familial bénéficie ainsi d'une formation qualifiante et d'un contrat de travail établi par la structure employeuse. La rémunération est en fonction du nombre d’enfants accueillis et de la durée de l'accueil.

En bref, devenir assistant familial, c'est :

- un contrat de travail dans la fonction publique
- une rémunération mensuelle nette d'environ 900 euros pour un enfant en accueil continu
- un droit à congés annuels de 35 jours

Un rôle ouvert à tous, un engagement indispensable

Doit-on disposer d'aptitudes particulières pour devenir accueillant ? Aucun profil type n'est défini par la collectivité. Toutefois, il s'agit d'un véritable engagement de tous les instants, impliquant tous les membres de la famille. Des qualités humaines (tolérance, disponibilité, écoute...) et des capacités d'accueil satisfaisantes sont requises. Il doit ainsi disposer d'un logement dont l'état, les dimensions, les conditions d'accès et l'environnement assurent le bien-être et la sécurité des mineurs. Pour faciliter l'exercice de ses missions, l'assistant familial doit enfin privilégier le travail d'équipe, en lien avec les professionnels de l'enfance (éducateurs, psychologue...) et le travailleur social référent du jeune.

A savoir :

L'accueil familial peut prendre différentes formes, qu'il soit issu d'une décision judiciaire ou administrative (avec l'accord des parents). Il peut ainsi s'agir d'un accueil continu, d'un accueil en urgence relevant d'une situation intermédiaire (durée maximale de 3 semaines), d'un accueil relais permettant l'alternance ou le remplacement pour congés d'une autre famille, ou d'un accueil séquentiel, permettant un accueil alterné entre la famille naturelle et la famille d'accueil (ayant toutefois valeur d'accueil continu).
Lorsque l'accueillant souhaite prendre des congés, il peut faire appel à un proche ou à un professionnel pour du remplacement temporaire au domicile familial ou bien bénéficier du « relais » d'un autre assistant familial. Il doit en informer le Bureau Accueil familial et en cas de besoin, peut également bénéficier d'une aide dans la recherche d'une solution de remplacement.
L'assistant familial possédant son agrément, selon les besoins, n'est pas assuré d'avoir systématiquement du travail.

 

PROCEDURE DE RECRUTEMENT

Vous n’avez pas d’agrément :
Participez à une réunion d’information, inscriptions au 05 49 06 79 63.

Vous avez déjà obtenu votre agrément :
Vous pouvez postuler directement en envoyant lettre de motivation et copie de la lettre d’agrément à :
M. le Président du Conseil départemental des Deux-Sèvres
Direction des Ressources Humaines
CS 58880 – 79028 NIORT CEDEX

ou par email : recrutement@cg79.fr 
 

Loi :

C'est le décret N° 2006-627 du 29 mai 2006 qui encadre l'activité d'assistant familial et l'article L.421-1 à l.422-8  du code de l'action sociale et des familles.

Autre contact utile :

Fédération nationale des assistants familiaux :
http://www.fnaf.fr

 

publié le dimanche 18 mai 2014
Classement : Famille